1969-2019 home
Gauthier Martin

Martin Gauthier

Directeur TI, Cascades
Techniques de l'informatique, 2002

Un appétit pour la logique, une fascination pour les ordinateurs et un prof d’informatique qui lui en donnait plus que ce que le cours offrait habituellement en secondaire 4 et 5 (salutations à monsieur Jerry), c’est ce qui a donné l’envie à Martin Gauthier de choisir le programme Techniques de l’informatique en 1999. Le Matanais d’origine, intéressé par la formule alternance travail-études offerte chez nous, a déménagé à Rivière-du-Loup sans s’attarder au fait qu’il ne connaissait personne, une première prise de risque dans son parcours qui en sera parsemé.

Le risque comme une opportunité
En tant qu’étudiant, Martin se décrit comme studieux, à son affaire et assez bon à l’école, assez pour prêter mainforte à une enseignante dans un cours (salutations à madame Diane Morisset), en plus d’avoir été président de son comité de programme. Si cela ressemble à une description d’un étudiant modèle, il soutient que l’engagement et la prise de risque sont des valeurs qui lui sont primordiales. Il a appliqué ces préceptes dès le début de ses stages : « À chaque stage, j’ai choisi de faire quelque chose de différent. À chaque fois, j’ai appris quelque chose de différent. » Pour lui, ce sont des opportunités parfaites pour savoir ce qui, simultanément, nous plait ou nous déplait. Par exemple, au sein d’une équipe de travail restreinte, il a appris qu’il aimait faire de la programmation, mais, en contrepartie, qu’il préférait le faire en équipe, en collaboration. « J’en ai tout le temps tiré quelque chose pour mieux me guider », conclut-il.

De l’expérience à la conférence
Il lui arrive de revenir dans son Bas-Saint-Laurent qu’il apprécie tant pour donner des conférences, chez nous, devant les groupes de Diane Morisset! Il souhaite montrer aux étudiants que la volonté et l’engagement interviennent plus souvent qu’ils ne le pensent parfois et que ce n’est pas nécessairement l’obtention d’un diplôme universitaire qui peut mener à des postes intéressants.

Ses expériences professionnelles n’ont cessé de le lui montrer. Après avoir été technicien en informatique pour le gouvernement, Martin Gauthier entre chez Cascades, à Kingsey Falls. C’est le début d’une grande aventure professionnelle qui dure depuis 15 ans : « Je suis quelqu’un qui ne se contente pas du statuquo, j’aime ça le changement, j’aime ça avancer, j’aime les défis. Je faisais vite le tour du jardin : j’en faisais un peu plus, je montrais de l’intérêt. J’ai fini par occuper plusieurs postes en technologie, toujours en avançant et en découvrant de nouvelles choses. » Martin occupe aujourd’hui un poste de direction chez Cascades. Il parle de cette entreprise avec enthousiasme : dirigée par des patrons ouverts et disponibles, favorables aux idées innovantes et où la hiérarchie ne se fait pas sentir. Il réitère : « Et c’est pas juste mon diplôme qui m’a amené où ce que je suis aujourd’hui, mais c’est ce que j’ai voulu faire, c’est la personne que je suis. » 

Être parent et être directeur : même combat?
Martin Gauthier est persuadé que sa vie personnelle l’aide aussi dans sa vie professionnelle : « Mes enfants m’aident beaucoup dans mon expérience de gestion! », lance-t-il à la blague. C’est que sa conjointe et lui sont parents de quatre enfants, dont de triplets. « J’ai appris à mieux me connaitre avec les enfants. J’ai appris le lâcher-prise, à aller vers l’inconnu sans être certain de savoir ce qui s’en vient, à accepter ce qui arrive, simplement et trouver des solutions. »