1969-2019 home
Renverser la fumée

Renverser la fumée

Le Cégep a longtemps été enveloppé dans un nuage de fumée. Dans les années 1970, la majorité des étudiants et du personnel fumaient, autant en classe qu’à la cafétéria. On pouvait d'ailleurs s’acheter des Du Maurier et des Players à la Coop étudiante.

En 1977, dans le cadre de la Semaine de la santé, un espace pour les non-fumeurs était aménagé dans la cafétéria. La même année, dans une série de textes de sensibilisation dans le journal du Cégep, une employée se réjouissait d’avoir écrasé un an plus tôt : « Je me sens tellement bien et j’ai même engraissé de 15 livres. Je ne veux plus jamais fumer. »  Un étudiant, de son côté, vantait les bienfaits de l’abstinence sur son haleine : « Quand j’embrassais des filles qui ne fumaient pas, elles me disaient que ce n’était pas bon, alors… vous comprenez que… »

Dans un autre effort pour épurer l’air, en 1979, des fruits avaient été déposés dans les cendriers au cours d’une journée sans fumée.

Sur la photo plus haut, on reconnait Maurice Saint-Pierre (1943-2015), comptable de formation et premier Directeur des services financiers du Cégep.

Vers une règlementation

Après ces premiers pas bien timides pour éliminer la boucane, une grande enjambée était faite à l’automne 1981 : un règlement était alors adopté par le Conseil d’administration pour interdire la cigarette dans les salles de cours, la cafétéria et la bibliothèque, entre autres. Son application semblait toutefois ardue.

L’adoption par le gouvernement provincial de la Loi 84 en 1987 viendra donner du souffle aux partisans de l’air pur, menant à la création de fumoirs et à un affichage plus clair. Il devient alors interdit de s’allumer dans les locaux à vocation pédagogique, mais la nicotine est encore permise dans les corridors, salles de bain et des sections de la cafétéria et du Carrefour.

En juin 1997, le Cégep devient officiellement un établissement sans fumée, à la suite de l’adoption d’un règlement ferme par le Conseil d’administration. La fumée était enfin renversée…