1969-2019 home
Bizarreries à l’Antenne

Bizarreries à l’Antenne

Pendant près de quarante ans, un feuillet informatif, intitulé La Petite Antenne, a été distribué entre les murs du Cégep. D’abord écrit à la main, puis dactylographié, il s’adressait autant au personnel qu’aux étudiants. On trouvait de tout dans ce bulletin au ton familier: les activités socioculturelles et sportives, les films du ciné-club, les anniversaires, les horaires d’examens, des recettes de «sauce brune pour accompagner le steak haché». On en passe, et des meilleures…

Bien avant que les textos existent, on s’en servait également pour retrouver les retardataires de la bibliothèque, mais aussi pour publier des petites annonces. Entre un «manteau en rat musqué» et une «robe beige à la mode» à vendre, on y trouvait de savoureux avis de recherche comme ceux-ci : «J’ai perdu mon béret avec tout mon génie dedans. J’aimerais bien, au moins, retrouver mon béret» ou «Mlle Micheline Bourret a perdu une chemise contenant des examens de gynécologie. Si quelqu’un retrouve cette chemise, prière de la glisser sous la porte no 5».

En septembre 1975, l’équipe féminine de hockey s'affichait pour trouver «des instructeurs sexés et sensuels», alors qu’en 1978, des «jeunes mâles fringants» organisaient des auditions rencontrer «des jeunes filles pour les accompagner au bal des finissants».

Vous vous demandiez comment Facebook et Tinder sont nés? Sur une feuille de papier photocopiée, pardi!